Welcome to Canada.ca

Correspondance sur les soldats des Premières Nations rapatriés après la Première Guerre mondiale

Règle générale, les renseignements personnels contenus dans les dossiers de service des soldats du Corps expéditionnaire canadien qui ont participé à la Première Guerre mondiale cessent d’être compilés après la fin du conflit. Dans le cas de centaines de vétérans issus des Premières Nations, le gouvernement fédéral a enregistré des renseignements personnels supplémentaires.

Les documents de ce défi Co-Lab ont été produits en 1918 et 1919 par le ministère des Affaires indiennes (aujourd’hui le ministère des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord). Ils témoignent du suivi mené auprès de ces soldats après leur retour dans leurs communautés. Ils se distinguent aussi des autres documents militaires détenus par Bibliothèque et Archives Canada, car ils contiennent, en plus de renseignements administratifs comme le numéro de régiment, des renseignements personnels détaillés ainsi que des commentaires sur les soldats et leur famille. On y trouve aussi quelques photos des soldats, et de l’information sur les groupes de femmes des Premières Nations qui ont contribué à l’effort de guerre.

Ces documents exceptionnels jettent une lumière sur le vécu des soldats des Premières Nations durant la Grande Guerre, et sur la façon dont leur communauté a composé avec leur absence.

Certains documents de la collection de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) comportent un langage et du contenu historiques qui pourraient choquer, notamment en ce qui a trait aux termes employés pour désigner les groupes raciaux, ethniques ou culturels. Ces documents, leur contenu et leur description reflètent leur époque et les points de vue de leurs créateurs.

Les descriptions originales ont été conservées afin que ces points de vue ne soient pas effacés de l’histoire. BAC fournit une description additionnelle pour donner davantage de contexte. Il s’agit d’un processus continu.